Posté par Christian

Publié le par mary

19 mois après, le souvenir de ces journées de partage et de découverte fin 2007, est toujours aussi présent et fort. C'était la rencontre du 3ème type, celle qui nous laisse dans l'étonnement de soi.
Je relis les mots que j'avais gravés dans ton livre d'or, et chacun d'eux pèse aujourd'hui d'un sens , d'une vérité encore plus lourds.
A mi-chemin entre hier et aujourd'hui, j'avais échangé avec toi sur cette sensation de nudité qui se faisait jour quelques mois après le séminaire.
Une nudité que je ne savais pas être cet instant de confusion et de fragilité sur la route du changement où l'on croit avoir tout compris, alors qu'on a simplement poussé une porte et que l'escalier reste à gravir.
Je veux dire et partager qu'il faut savoir que tu es notre guide. Tu nous donnes les outils de la conscience. Mais se séparer de nos peurs nous appartient entièrement.   
Nommer ses peurs est un progrès vital. S'en débarrasser, s'en nettoyer est une entreprise personnelle de longue haleine qu'on ne fait pas seul et qu'il faut accompagner d'une foi sans faille.
D'abord d'une foi inébranlable en soi même.
La mise à nu est une expérience d'une douleur profonde qui apprend l'humilité et la générosité. C'est le prix de la transformation.
Mais c'est une récompense divine de se retrouver, de se reconnaître tel qu'on veut être. Alors, sérénité, lumière, bienveillance coulent de source.
Et les leaders réaliseront leurs rêves.

Je te remercie infiniment  d'être celle qui m'a aidé à pousser la porte. "L'élément Humain" ne conduit qu'à l'essentiel.
Je remercie aussi mon épouse qui est un Elément Humain unique et qui m'a toujours donné la main sur cette voie de la transformation.
Je me remercie aussi d'avoir gardé l'espoir et la volonté de faire ce travail.

Amitiés
Christian

Publié dans Vos témoignages

Commenter cet article